Chimie 4.0 et numérisation de l’industrie chimique

Chimie 4.0 et numérisation de l’industrie chimique

Si vous vous informez sur l’avenir de la chimie, tôt ou tard, le mot à la mode « Chimie 4.0 » apparaît – mais qu’est-ce que cela signifie concrètement ? Tout d’abord : l’industrie pharmaceutique et chimique est le plus grand producteur en amont en Allemagne, l’industrie est à la fois un des facteurs économiques les plus importants et essentielle pour le marché du travail. C’est une autre raison pour laquelle l’industrie est un important moteur d’innovation et de croissance. Grâce à la transition de la chimie 3.0 – où la phase de mondialisation et de spécialisation a commencé – à la chimie 4.0, au cœur de laquelle se trouvent la numérisation, l’économie circulaire et également la durabilité, l’industrie fait un pas important vers la capacité à suivre le marché international. Cet article est basé sur l’unique Top 600 des entreprises chimiques allemandes – Liste des plus grandes entreprises chimiques.

Numérisation – Données et simulations

Les données jouent un rôle essentiel dans la numérisation de chaque industrie, y compris l’industrie chimique. La collecte, l’analyse et l’évaluation des données de masse révolutionnent également l’industrie chimique : les possibilités d’accroître l’efficacité peuvent être identifiées dans les processus, tout comme les processus sont de plus en plus automatisés. Les simulations jouent également un rôle de plus en plus important : de nouvelles technologies sont disponibles dans la recherche in silico, et les processus de synthèse peuvent également être simulés.

Les places de marché et les plateformes de cloud computing, moteurs de la croissance

Un exemple de la numérisation au cœur de l’activité est CheMondis – cette startup basée à Cologne propose une place de marché pour la vente et l’achat de matières premières chimiques, permettant un traitement plus transparent et plus efficace des transactions. Une autre startup passionnante est Kemialytics de Berlin. Kemialytics a créé une plateforme spécifiquement adaptée à la chimie analytique, qui offre la possibilité de développer, stocker, gérer et surtout collaborer des méthodes (analytiques) : ainsi, les informations analytiques peuvent également être échangées entre différents laboratoires.

Source: Listenchampion Source de l’image: Unsplash

Vous aimerez peut-être ces listes des plus grandes entreprises et des plus grands investisseurs :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *