Investisseur en capital-risque de Bonn – HTGF investit dans 7Learnings

Investisseur en capital-risque de Bonn – HTGF investit dans 7Learnings

Le commerce électronique a connu un essor sans précédent ces dernières années. Mais la question de savoir si une boutique en ligne est réellement rentable pour l’opérateur est également une question de prix. Si le prix est juste, la start-up berlinoise 7Learnings promet une solution.
Elle propose à ses clients une « tarification dynamique » à l’aide de l’intelligence artificielle. Avec le High Tech Gründerfonds – HTGF en abrégé – de Bonn, la start-up a maintenant trouvé un investisseur bien connu.
Cet article est basé sur l’unique Liste des 200 plus importants investisseurs en capital-risque Allemagne.

De l’argent frais pour trouver le meilleur prix

La société, qui n’a été fondée qu’au début de 2019, n’est pas la seule à s’occuper de l’optimisation des prix dans la vente en ligne. Le « bon » prix est un vieux problème commercial. Tout détaillant se trouve dans un conflit d’objectifs entre la marge bénéficiaire la plus élevée possible et un prix qui favorise les ventes. Les solutions existantes partent généralement de la marge souhaitée ou sont basées sur des prix compétitifs. 7Learnings adopte une approche différente et poursuit l’optimisation basée sur l’élasticité des prix, c’est-à-dire la volonté des clients de réagir aux changements de prix. Les fondateurs de 7Learnings espèrent marquer des points grâce à cette solution « unique ». Le groupe cible est constitué par les détaillants en ligne dont le chiffre d’affaires annuel est supérieur ou égal à 20 millions d’euros. Cependant, ils veulent aussi développer plus tard de plus petits concessionnaires.

Le High Tech Gründerfonds, basé à Bonn, participe à la start-up en tant qu’investisseur principal avec un montant non divulgué. Le HGTF existe depuis 2005 et a été fondé à l’initiative conjointe du ministère fédéral allemand de l’économie, de la Kreditanstalt für Wiederaufbau et de six entreprises industrielles. Le HGTF agit en tant qu’investisseur initial dans les start-ups de haute technologie. En termes de secteurs, l’accent est mis sur les modèles commerciaux numériques, la technologie industrielle, les sciences de la vie, les produits chimiques et les domaines commerciaux connexes. Depuis 2005, le HTGF a lancé trois fonds d’un volume de 900 millions d’euros. Plus de 600 start-ups ont été soutenues avec succès sur leur chemin. La sortie a déjà été réalisée pour 100 d’entre eux.

Source: Listenchampion
Source de l’image: Unsplash

Vous pourriez aimer ces listes de grandes entreprises et d’investisseurs :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *