Liste de 3 investisseurs pour des projets d’éoliennes offshore flottantes

Liste de 3 investisseurs pour des projets d’éoliennes offshore flottantes

L’énergie éolienne offshore flottante est un concept qui existe depuis des années. Toutefois, cette avancée technologique est récemment passée de l’état de prototype à celui de premier projet à grande échelle dans le monde réel. Le principal avantage des projets offshore flottants est qu’ils permettent de créer des parcs éoliens dans des zones où la profondeur de la mer est plus importante. Dans cet article, nous présentons trois investisseurs passionnants dans le domaine des énergies renouvelables, issus de notre liste d’investisseurs européens dans le domaine des énergies renouvelables, qui investissent activement dans des projets d’éoliennes offshore flottantes. Les entreprises présentées font partie des Liste des 200 plus grands investisseurs dans les énergies renouvelables en Europe.

1. TotalEnergies (France)

TotalEnergies est un investisseur actif dans ce domaine. La major pétrolière française délaisse les combustibles fossiles au profit des énergies renouvelables. En mai 2022, la société a convenu d’un investissement dans le parc éolien offshore flottant EolMed de 30 MW au large de la côte méditerranéenne française. Le projet est composé de trois éoliennes de Vestas d’une puissance crête de 10 MW. La construction du projet est prévue plus tard en 2022. Le projet sera réalisé par un consortium composé du développeur Qair, de TotalEnergies et de BW Ideol. Déjà en 2020, Total avait annoncé son premier investissement avec le développeur d’énergie renouvelable Simply Blue Energy pour acquérir 80% du projet éolien flottant Erebus, situé en mer Celtique. Jusque-là, TotalEnergies se concentrait principalement sur des projets éoliens offshore avec une technologie de fond fixe. Le projet Erebus a une capacité de 96MW, la profondeur d’eau s’élève à 70 mètres.

2. Orsted (Danemark)

Une autre entreprise importante dans le domaine est le pionnier danois de l’éolien, Orsted. La firme est l’un des principaux développeurs et investisseurs dans l’énergie éolienne, au niveau mondial mais surtout en Europe. En avril 2022, l’entreprise a acquis une participation de 80 % dans le projet d’éolienne offshore flottante Salamater de 100 MW sur la côte écossaise. Le projet a été réalisé par Simply Blue Group. En outre, un consortium composé d’Orsted, de Falck Renewables et de BlueFloat Energy a conclu un accord d’option pour un important projet éolien flottant d’une capacité de plus de 1GW au large du nord-est de l’Écosse.

3. Copenhagen Infrastructure Partners (Danemark)

Une autre grande entreprise européenne d’énergie renouvelable qui s’est lancée dans l’éolien offshore flottant est Copenhagen Infrastructure Partners (CIP). La société a annoncé un projet éolien offshore de 750 MW en Italie, en collaboration avec GreenIT, en avril 2022. Réalisé en Sicile et en Sardaigne, le projet permettra d’éviter 1 million de tonnes d’émissions de CO2 et de produire 50 % d’énergie en plus qu’un parc éolien terrestre. Les deux parcs éoliens du projet utiliseront des plateformes flottantes. Au total, 21 turbines de 12MW chacune contribuent aux 250MW du premier projet en Sicile.

Source: Renewables.Digital Source de l’image: Unsplash

Comments are closed.